TEL UN CLIN D’OEIL

0 171

Aujourd’hui lundi
Dimanche vient vite ravi
Dépassant mardi ,mercredi
Jeudi ,vendredi,et samedi
Le temps ronge
Les jours des âges
Tel train faisant des rails
Telles des images qui ne fournissent aucun détail
Ou mémoires qui oublient leurs réveils 
Tels échos aux faibles sons
Qui se répètent sans raisons
Le temps n’est plus or
Il se perd vite dans les décors !
Il court sans cesse vers la mort !

Abderrahman Kabbaj

قد يعجبك ايضا

اترك رد