Paiement en ligne: VISA et CMI lancent la “Semaine de la sécurité”

0 52

Le Centre monétique interbancaire (CMI) et Visa (NYSE : V), leader mondial des paiements numériques, ont annoncé lundi le lancement, pour la première fois au Maroc, de la “Semaine de la sécurité”, une campagne de sensibilisation destinée aux consommateurs qui effectuent leurs paiements en ligne.

Cette campagne vise à promouvoir une utilisation encore plus sécurisée des cartes bancaires auprès des consommateurs, tout en prodiguant à ces derniers un nombre important de conseils afin de mieux les aider à se protéger contre les fraudes potentielles, ont indiqué le CMI et Visa dans un communiqué.

Visa et CMI ont ainsi interrogé différents types de consommateurs à travers tout le Maroc dans le but de recueillir des informations fiables quant à leurs expériences, comportements et attitudes vis à vis du commerce électronique et du paiement numérique, fait savoir le communiqué.

L’enquête a permis d’examiner minutieusement toute l’appétence des consommateurs pour les achats en ligne, tout en évaluant leur degré de confiance en matière de paiements numériques.

L’enquête fait ressortir que plus des deux tiers des acheteurs au Maroc considèrent le paiement par carte bancaire comme étant l’option de paiement en ligne la plus populaire (77%) et que la confiance dans les achats et dans les paiements en ligne reste globalement bonne (59% et 58% respectivement), d’après le communiqué.

L’enquête identifie également les différentes situations dans lesquelles les acheteurs sont susceptibles d’améliorer la sécurité de leurs paiements, a poursuivi la même source, ajoutant que dans le cadre de la campagne #VisaSecurityWeek, qui a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, plusieurs conseils, messages et vidéos de Visa ont été prodigués aux acheteurs par cartes bancaires dans le but de leur montrer de quelle manière il convient de procéder.

“Nous sommes ravis de nous associer à CMI afin d’organiser, pour la première fois au Maroc, la Semaine de la sécurité”, s’est réjoui le responsable des risques chez Visa pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Neil Fernandes, cité par le communiqué. “Chez Visa, nous ne ménageons aucun effort dans le but de soutenir les commerçants, les consommateurs et les banques, en recourant à l’innovation responsable et en les aidant à mieux comprendre tous les avantages et le potentiel des technologies de paiement”, a souligné M. Fernandes.

“La Semaine de la sécurité que nous organisons vise à sensibiliser davantage nos consommateurs en leur fournissant tous les outils nécessaires pour les aider à identifier et à prévenir les fraudes potentielles, et ce afin qu’ils puissent profiter de la commodité des achats et paiements qu’ils effectuent en ligne, tout en étant totalement protégés par Visa”, a t-il ajouté.

Pour sa part, le directeur général du CMI, Mikael Naciri, a souligné que “la sécurité des paiements par cartes bancaires est un enjeu fondamental pour renforcer la confiance des usagers. C’est la responsabilité de l’ensemble des acteurs de l’écosystème monétique: banques, commerçants, prestataires”.

“Le CMI consent des investissements importants dans la sécurisation des données sensibles des transactions par carte et garantit aux porteurs une protection contre les risques de fraude mais aussi contre les possibles atteintes à la vie privée”, a relevé M. Naciri.

“C’est pourquoi le CMI et la communauté bancaire partagent les objectifs du référentiel PCI DSS, qui vise un haut niveau de protection des données sensibles des cartes.”, a-t-il ajouté, rapporté par le communiqué. Énumérant les avantages des achats et les paiements en ligne pour les consommateur, les deux organismes ont précisé que quelle que soit la catégorie d’âge, un tiers des Marocains, hommes et femmes, effectue désormais des achats en ligne de manière très fréquente (au moins une fois par semaine) et que les vêtements (56%), les appareils électroniques (41%) et les réservations d’hôtels (40%) constituent les trois catégories du commerce électronique les plus courantes, à l’heure où les opérations boursières en ligne demeurent les moins populaires (7%).

S’agissant des principales raisons qui incitent les utilisateurs à recourir aux paiements par cartes bancaires, la sécurité est au premier rang avec 65%, suivie de la capacité de gérer et de suivre de manière précise les dépenses effectuées (44%) et la rapidité du paiement (31%).

Toutefois, même si la sécurité demeure une priorité pour les acheteurs, à peine 33% des consommateurs ont été sensibilisés ou ont reçu une formation relative à la sécurisation de leurs achats en ligne, a relevé la même source, ajoutant que cette situation reflète toute l’importance que revêt une campagne comme celle de la “semaine de la sécurité”, puisqu’elle permet aux consommateurs de mieux se protéger contre les fraudes potentielles.

Dans le cadre de la “semaine de la sécurité”, Visa émet un certain nombre de recommandations, conseillant de n’effectuer des paiements en ligne que sur des sites de commerce électronique connus et prévenant contre l’utilisation d’une connexion WiFi non sécurisée et publique.

Cette enquête diligentée par Visa révèle aussi que 46% des consommateurs marocains font au moins un achat en ligne par semaine. Elle identifie également de quelle manière les détaillants pourraient mettre davantage en confiance les consommateurs et les encourager ainsi à effectuer des achats, tout en étant mieux assurés contre les fraudes potentielles.

Ainsi, à titre d’exemple, 47% des consommateurs seraient rassurés par un simple ajout de l’icône “Connexion sécurisée” à l’URL du site web consulté, tandis que 43% d’entre eux se sentiraient davantage en confiance par le simple recours à des mots de passe à usage unique (OTP).

Dans le même sillage, Visa s’associe aux détaillants afin d’adopter la mention “Verified by Visa”, un protocole d’authentification destiné aux acheteurs qui utilisent les OTP et qui garantit que les paiements sont effectués par le propriétaire légitime du compte Visa.

قد يعجبك ايضا

اترك رد